Go directly to content

Les fabricants d’aliments pour animaux peuvent désormais demander à être certifiés selon le référentiel Aliment de l’ASC

L’Aquaculture Stewardship Council (ASC) est heureux d’annoncer une nouvelle étape dans le référentiel Aliment de l’ASC. À compter du 14 janvier 2023, les fabricants d’aliments pour animaux pourront demander à être certifiés selon le référentiel Aliment de l’ASC, qui englobe des exigences juridiques, sociales et environnementales, tant pour les opérations en usine que pour les fournisseurs d’ingrédients utilisés dans leur production d’aliments. Les fermes aquacoles certifiées ASC ont jusqu’au 14 janvier 2025 (24 mois) pour effectuer une transition vers des aliments conformes à l’ASC afin de garder leur certification.

Le référentiel Aliment de l’ASC s’attaque à l’un des principaux facteurs d’impact environnemental et social de l’aquaculture, à savoir la fabrication des aliments pour animaux et de leurs matières premières. Plus de 70 % de la production aquacole (à l’exclusion des algues) dépend des aliments pour animaux, qui sont à l’origine des principaux impacts environnementaux et sociaux de l’aquaculture. En exigeant un approvisionnement responsable pour tous les principaux ingrédients des aliments pour animaux, l’ASC vise à traiter les problèmes dans la chaîne d’approvisionnement et au niveau des matières premières. Les exigences relatives à la communication des performances amélioreront également les garanties en créant une transparence inégalée tout au long de la chaîne d’approvisionnement en aliments aquacoles, tout en récompensant la durabilité environnementale et en favorisant les recherches futures sur les aliments responsables.

Nourrir le monde au moyen de l’approvisionnement responsable en aliments aquacoles

Chris Ninnes, directeur général de l’ASC, a déclaré que l’approvisionnement responsable en aliments aquacoles est nécessaire pour nourrir la population mondiale croissante, tout en minimisant les impacts sur les ressources terrestres. En 2020, la production totale de produits de la mer a atteint 213 millions de tonnes et a fourni une source importante de protéines animales à des milliards de personnes, selon le rapport SOFIA 2022 de l’Organisation pour l’alimentation et l’agriculture.

« L’aquaculture fournit 58% de cette production en poids et 67 % en valeur et les macro-nutriments qu’elle apporte constituent une composante essentielle et sous-évaluée de la sécurité alimentaire mondiale. Heureusement, les produits aquacoles d’élevage offrent ces avantages nutritionnels et cette sécurité alimentaire avec une empreinte carbone beaucoup plus faible que les protéines provenant d’animaux d’élevage terrestres.

De plus en plus de poissons et d’invertébrés sont nourris pendant leur cycle de vie (en 2020, 63 millions de tonnes provenaient de l’élevage, contre 24,3 millions de tonnes pour les espèces d’origine sauvage), ce qui représente une interface croissante entre l’aquaculture et l’agriculture. On se focalise beaucoup, et souvent de façon négative, sur l’inclusion de farine et d’huile de poisson dans les régimes alimentaires des poissons d’élevage, alors que l’impact des matières végétales terrestres qui constituent jusqu’à 85 % du régime alimentaire des poissons carnivores est presque complètement ignoré.

L’aquaculture responsable exige le contrôle et la réduction des effets “en amont” de la production d’ingrédients alimentaires, en mettant impérativement l’accent sur la responsabilité sociale et l’amélioration de l’environnement. C’est exactement le rôle que jouera le nouveau référentiel Aliment de l’ASC en encourageant ces améliorations. Compte tenu de l’importance croissante des produits aquacoles dans les systèmes alimentaires mondiaux, cette question est devenue de plus en plus cruciale à mesure que la population mondiale augmente. Pour parvenir à une aquaculture responsable, il est essentiel de veiller à ce que les aliments utilisés par ce secteur vital soient obtenus de manière responsable, grâce à l’approche holistique définie dans le référentiel Aliment de l’ASC. Je suis particulièrement fier que le référentiel Aliment de l’ASC respecte les principales exigences en matière de main-d’œuvre dans les chaînes d’approvisionnement en ingrédients d’alimentation animale, et qu’elle cherche à atténuer et à réduire les risques en termes de déforestation et de reconversion des terres. » A expliqué Chris Ninnes.

Approvisionnement responsable en ingrédients marins et terrestres

Les fabricants certifiés d’aliments pour animaux doivent s’approvisionner en ingrédients marins et terrestres produits en respectant l’environnement. Le référentiel Aliment de l’ASC utilise un modèle d’amélioration pour les ingrédients marins qui exige des fabricants d’aliments pour animaux de s’approvisionner de plus en plus auprès des pêches gérées de façon responsable au fil du temps. Le MarinTrust et le Marine Stewardship Council (MSC), tous deux membres à part entière de l’Alliance ISEAL, jouent un rôle crucial dans ce mécanisme et constituent les principaux jalons de cette amélioration.

Le modèle offre aux fabricants d’aliments pour animaux une occasion unique de travailler avec leurs fournisseurs de farine de poisson et d’huile de poisson pour répondre aux besoins croissants au fil du temps. En fin de compte, la majorité du volume d’ingrédients marins doit provenir des pêcheries du MSC.

Pour les ingrédients végétaux terrestres comme le soja ou le blé, les fabricants d’aliments pour animaux sont tenues d’enregistrer et de déclarer tous les ingrédients qui constituent plus de 1 % des aliments pour animaux et devront prendre des mesures pour garantir qu’ils ont été obtenus de façon responsable.  De la même façon, les fabricants d’aliments pour animaux doivent travailler et s’engager à faire en sorte que leurs chaînes d’approvisionnement soient exemptes de risques de déforestation ou de reconversion des terres.

De plus, les fabricants certifiés d’aliments pour animaux par l’ASC devront enregistrer et déclarer leur consommation d’énergie et leurs émissions de gaz à effet de serre, et travailler à améliorer leur efficacité énergétique, leur utilisation d’énergies renouvelables et leur consommation d’eau.

Impacts sociaux dans l’industrie de l’alimentation animale

Les activités de l’industrie de l’alimentation animale font partie des piliers économiques des collectivités locales dans lesquelles elles sont implantées.

Par conséquent, le respect de la responsabilité sociale constitue une autre exigence fondamentale pour les fabricants d’aliments pour animaux. Cette responsabilité comprend le traitement et le salaire équitables des employés, le respect des droits des populations indigènes et tribales, et de veiller à ce qu’il n’y ait pas de travail des enfants ou de travail forcé.. Le référentiel Aliment de l’ASC comprend de nombreuses autres exigences sociales et en matière de systèmes de gestion efficaces, y compris des politiques, des procédures et des processus sur des questions comme la prévention de la corruption, les pots-de-vin ou la falsification de documents.

Les fabricants d’aliments pour animaux certifiés ASC sont également tenus de conduire une diligence raisonnable sur leurs chaînes d’approvisionnement afin d’évaluer et d’atténuer ces risques sociaux essentiels.

Prochaines étapes

« Nous sommes impatients d’apporter notre soutien aux fabricants d’aliments pour animaux qui souhaitent travailler en vue d’obtenir la certification ASC, ainsi que d’aider les producteurs à se préparer à la transition vers l’approvisionnement en aliments avec le label ASC au cours des 24 prochains mois », a déclaré Michiel Fransen, directeur Science et Référentiels de l’ASC.

« En incitant davantage de fabricants d’aliments pour animaux à travailler en vue de la certification pour répondre à la demande croissante des fermes certifiées ASC, nous garantissons que l’approvisionnement en aliments aquacoles et en matières premières est produit de manière responsable. »

Pour en apprendre davantage sur le référentiel Aliment de l’ASC et sur la manière dont il peut contribuer à une aquaculture responsable, consultez la page lien. Les fabricants d’aliments pour animaux qui cherchent à obtenir la certification peuvent obtenir plus de détails sur notre site Web ici.

Confidental Infomation