Go directly to content

La technologie Trace Element Fingerprinting (TEF) de l’ASC montre des résultats prometteurs suite au projet pilote au Vietnam

janvier 11, 2024

Pour lutter contre la fraude des produits de la mer et garantir l’intégrité des produits labellisés, l’ASC continue d’innover en employant les technologies les plus pointues comme l’empreinte digitale des traces d’éléments (TEF) associée à des algorithmes d’intelligence artificielle.

Ce concept a été démontré avec succès à partir d’échantillons de référence du Vietnam, l’un des leaders en aquaculture pour la production de crevettes. En 2022, l’ASC a étendu le projet aux fermes de saumon au Chili.

Déploiement du potentiel de la technologie TEF

La technologie TEF, aussi appelée profilage élémentaire, est un type d’analyse chimique qui mesure les différences de concentration des traces d’éléments trouvés dans les organismes vivants. Le profil élémentaire ou « l’empreinte » d’un organisme est le résultat des traces d’éléments présents dans son habitat (l’eau, les rochers et la terre) et dans son alimentation. Cette empreinte est donc unique, spécifique à une provenance géographique et peut permettre la distinction entre organismes venant de différents lieux.

L’ASC, en partenariat avec des spécialistes en chimie médico-légale et des chercheurs en intelligence artificielle, teste l’application des techniques TEF pour améliorer la capacité de vérifier l’origine géographique des crevettes labellisées ASC, à partir de l’analyse physico-chimique du produit, plutôt qu’à partir d’une évaluation uniquement basée sur des documents.

Cela implique d’analyser des échantillons de référence recueillis à partir de fermes aquacoles certifiées ASC afin d’élaborer un modèle basé sur des différences entre les motifs d’association des traces d’éléments entre des échantillons de différents lieux. Le modèle utilise une architecture de fusion hétérogène de classificateurs basés sur une intelligence artificielle de pointe et sur mesure basée sur des informations statistiques caractérisées par les schémas d’inter-association.

Un tel modèle de référence permet à l’ASC de tester un échantillon recueilli dans la chaîne d’approvisionnement, par exemple un produit de distribution, de déterminer sa probable provenance géographique sans avoir besoin de construire une base de données de signatures de référence en continu.

« Ce travail implique le développement d’une base de données de profils de traces d’éléments à partir d’échantillons de référence d’origines connues et d’établir une méthodologie mathématique qui permettra l’utilisation de cette technique prometteuse afin de vérifier l’origine des produits labellisés ASC. Alors que, pour le moment, la technologie TEF permet de déterminer le pays d’origine d’une espèce, nous espérons en accroître la précision et permettre la vérification à une échelle régionale, voire à l’échelle de la ferme aquacole, » estime Wendy Banta, Responsable Assurance Supply Chain à l’ASC.

« La TEF peut considérablement améliorer l’assurance et l’intégrité de la chaîne d’approvisionnement certifiée ASC et identifier, répondre et prévenir une fraude éventuelle des produits de la mer, accroissant ainsi la confiance des marchés pour les produits labellisés ASC. »

Extension de la crevette au saumon

En 2021, l’ASC a démontré la faisabilité au Vietnam, en réalisant trois séries de recherches fructueuses sur des échantillons de crevettes provenant de fermes aquacoles du Vietnam. Une découverte majeure est la distinction des échantillons à l’échelle des fermes aquacoles, observée en testant la capacité d’assigner correctement des échantillons anonymes aux fermes auprès desquelles ils ont été recueillis. D’autres aspects consistent à déterminer s’il est possible d’utiliser la TEF pour identifier la crevette brute de différentes fermes aquacoles parmi des échantillons ayant subi plusieurs étapes de transformation et de cuisson, et si les parties du corps de la crevette sur lesquelles l’échantillon est prélevé ont une incidence sur la capacité de classifier correctement l’échantillon selon le lieu où il est recueilli à partir de son profil TEF. Des résultats préliminaires laissent à penser que la méthode est suffisamment fiable pour déterminer la différence entre le produit transformé et les échantillons obtenus de différentes parties du corps de la crevette, mais qu’elle nécessite une analyse plus approfondie.

En 2022, l’ASC a étendu le champ d’application de la TEF des fermes de crevettes à celles produisant du saumon et a commencé à recueillir des séries d’échantillons de fermes de saumon du Chili. Les efforts d’échantillonnage ont abouti avec succès grâce à une approche flexible et créative qui s’adapte à la nature des fermes de saumons dans les zones rurales.

« L’ASC accroît la portée du projet TEF tant au niveau géographique que des espèces couvertes afin de fournir des outils d’assurance plus performants dans la chaîne d’approvisionnement. Grâce à des protocoles améliorés et à une bonne coordination des agents d’échantillonnage au niveau local, nous avons recueilli 35 échantillons de cinq fermes aquacoles, appartenant à trois entreprises de saumon », indique W. Banta.

Recherche en continu et extension de l’assurance

L’ASC souhaite étendre la portée et l’échelle de l’application de la TEF en tant qu’outils d’assurance dans la chaîne d’approvisionnement des produits de la mer, en construisant des partenariats qui apportent des manières complexes et innovantes d’analyser les données TEF.

Les profils TEF et les bases de données obtenues dérivées des échantillons de crevettes de fermes certifiées ont été utilisés pour montrer qu’une analyse statistique approfondie permet l’identification des échantillons jusqu’au niveau des fermes avec un degré élevé de précision. À l’avenir, l’ASC espère inclure davantage de méthodes approfondies de classification mathématique et d’intelligence artificielle pour distinguer les échantillons provenant de différentes zones géographiques, en testant la façon dont différents types de transformation et de cuisson peuvent influencer l’aptitude à utiliser avec succès la TEF et en testant l’utilisation de la TEF sur d’autres espèces des fermes.

L’ASC poursuit ses efforts afin de renforcer les Programmes Assurance à travers le monde. La TEF sera l’un des outils utilisés pour renforcer l’assurance et d’autres approches viendront la compléter, telles que le suivi numérique des données principales de produit tout au long de la chaîne d’approvisionnement, pour améliorer la traçabilité.

 

Confidental Infomation