Les produits de la mer sont l’une des marchandises les plus précieuses et les plus vendues au monde (lien en anglais) et constituent une source majeure d’alimentation. Ils jouent un rôle essentiel dans l’apport de protéines saines et abordables pour des milliards de personnes dans le monde entier. Cet apport se fait par des filières d’approvisionnement mondiales de plus en plus complexes.

Dans leur transport de la ferme à l’assiette, les poissons, coquillages et crustacés passent par une multitude d’étapes de transformation et d’opérateurs, négociants et détaillants, rendant souvent difficile la vérification de leur origine et de l’historique de leur production.

Face à la menace pesant sur nos océans, lacs et rivières, les consommateurs s’intéressent de plus en plus à l’origine de leurs produits de la mer, et s’interrogent sur leurs conséquences pour la santé et l’environnement.

La traçabilité en aquaculture couvre l’ensemble du trajet des produits, « de l’aliment à la ferme, et de la ferme à l’assiette ». Elle est considérée comme un élément central, notamment pour les acteurs de la filière des produits aquatiques, pour:

  • assurer une production responsable,
  • lutter contre les pratiques illégales (par ex. apposer des étiquettes trompeuses sur des produits de moindre valeur),
  • améliorer la disponibilité de données,
  • assurer la sécurité alimentaire,
  • gagner la confiance du consommateur.

Pour commencer, qu’est-ce que la traçabilité?

Dans le contexte des produits de la mer et de leur approvisionnement, la traçabilité peut être définie comme la capacité: 

1. d’identifier l’origine du produit, et la source des intrants utilisés pour sa production, comme les aliments et matières premières composant ces aliments 

2. et d’assurer un suivi en aval et en amont sur la base d’informations enregistrées, afin de retracer les localisations et les étapes du cycle de production d’un produit donné (Olsen & Borit 2012). 

Comment la traçabilité est-elle assurée par l’ASC?

Chaque produit labellisé ASC est suivi tout au long de sa filière, jusqu’aux rayons, aux menus ou à tout autre endroit où il sera vendu. Chaque distributeur, transformateur, détaillant et restaurant commercialisant des produits de la mer labellisés ASC doit être certifié selon la Chaîne de Garantie d’Origine (CGO) commune aux labels ASC et MSC, et appliquer des systèmes de traçabilité efficaces pour conserver la certification. 

Le référentiel Chaîne de Garantie d’Origine de l’ASC et du MSC assure que les produits de la mer labellisés ASC ont été achetés légalement auprès d’une source responsable certifiée ASC, et tenus à l’écart de produits de la mer non certifiés tout au long de leur chaîne d’approvisionnement.

Pour obtenir la certification Chaîne de Garantie d’Origine, une entreprise doit appliquer cinq principes clés:

1. Certification de l’approvisionnement – Les acteurs achètent des produits labellisés provenant de fournisseurs certifiés

2. Identification des produits – Les produits certifiés sont clairement identifiables

3. Séparation – Les produits certifiés sont séparés des produits non certifiés

4. Traçabilité et consignation – Les produits certifiés sont traçables et les volumes sont consignés

5. Bonne gestion – Les entreprises utilisent un système de gestion intégrant les exigences du référentiel

Chaque poisson a son histoire, et la traçabilité nous la révèle.

Lorsque des systèmes d’assurance qualité efficaces sont en place, le consommateur est assuré que le produit de la mer acheté provient d’une filière pouvant être tracée jusqu’à l’origine mentionnée sur l’emballage. Le produit correspond donc bien à celui qu’il veut acheter.

En savoir plus: 

 

 

Récompensez les aquaculteurs responsables: repérez le logo!

Si, comme nous, vous voulez acheter et manger des produits de la mer élevés avec soin dont la filière peut être tracée jusqu’à sa ferme certifiée, repérez le logo ASC quand vous faites vos courses ou quand vous mangez à l’extérieur. Et s’il n’y a pas de logo ASC, demandez pourquoi!

×
×
Confidental Infomation