Nos référentiels (farm standards) récompensent les aquaculteurs respectueux de leurs poissons, mais également de leur personnel, de leur voisinage et de l’écosystème environnant.

La protection de la santé animale et du bien-être en général dans les élevages de tout genre est un enjeu largement partagé. De plus, les pratiques environnementales responsables et le bien-être des animaux se recoupent en grande partie. En d’autres mots, ce qui est bon pour l’environnement est souvent bon pour les poissons.

Les référentiels de l’ASC intègrent un certain nombre d’exigences favorisant la santé et le bien-être des animaux. Citons par exemple :

  • des programmes régulièrement mis à jour pour la gestion de la santé des poissons 
  • des visites régulières par des vétérinaires
  • des exigences strictes de suivi et de maintien de la qualité de l’eau
  • l’interdiction de l’utilisation préventive d’antibiotiques (les fermes doivent préserver naturellement la santé de leurs animaux)
  • des enquêtes approfondies en cas de mortalités inexpliquées ou inattendues 
  • des exigences de densité de poissons pour les pangasius
  • l’interdiction de tuer des mammifères ou oiseaux menacés d’extinction dans ou près de la ferme

Le sujet est tellement important que nous voulons aller plus loin et développer des exigences spécifiques de santé et de bien-être pour notre prochaine Référentiel Ferme coordonnée, applicable à toutes les fermes/espèces certifiées ASC. Les aquaculteurs devront satisfaire à ces indicateurs de bien-être pour obtenir la certification ASC.

Le bien-être des poissons est un domaine d’étude relativement nouveau dont nous savons encore peu, mais les recherches en la matière sont prometteuses. L’ASC utilise ces nouvelles connaissances, mais y contribue également.

Un « groupe de travail technique » regroupant des scientifiques, des aquaculteurs, des acteurs de l’industrie et des organisations de défense de l’environnement et du bien-être animal recourront aux dernières avancées scientifiques, à des consultations publiques et à leur propre expérience pour définir et élaborer les nouvelles exigences en matière de bien-être animal.

Ce groupe de travail s’intéressera aux nombreux aspects différents de l’aquaculture pouvant affecter le bien-être. Citons par exemple:

  • le transport
  • la manipulation
  • le confinement
  • le maintien des populations à des densités correctes (ni trop, ni trop peu)
  • la qualité de l’eau 
  • les méthodes d’abattage 

L’ASC travaille également en étroite collaboration avec des organisations partenaires afin de collecter des informations et mener davantage de recherches sur le bien-être des poissons. On en sait très peu, par exemple, sur la méthode la plus humaine d’étourdir et de tuer des pangasius et l’ASC fait partie d’un consortium de recherche étudiant cette question au Viêt Nam. Le bien-être animal est un sujet encore peu exploré dans l’aquaculture et l’ASC s’implique activement dans ce domaine particulièrement intéressant.

En savoir plus? Rendez-vous sur notre page du projet Bien-Être des poissons (Fish Welfare).

×
×
Confidental Infomation