Une ferme en Corée exploitée par Haedam Co. est devenue la première ferme de culture de varech au monde à obtenir la certification ASC-MSC pour une production de ce type d’algues responsable et durable.

La ferme Haedam Co. est située sur la petite île de Wido, au large de la côte ouest de la Corée, dans le comté de Buan. Les algues de la société sont vendues sous la marque Pulmuone ; des snacks croustillants aux algues et des algues épicées sont exportés vers l’Europe et vers les États-Unis. 

The products are. farmed in Korea by Gijang Sustainable Seaweed Network, which achieved ASC-MSC certification late in 2019

La certification a été célébrée par une cérémonie le 4 août au siège de la société Pulmuone, en Corée, à laquelle ont assisté Hee-sun Yoon, PDG de Pulmuone Food Marketing, Il-hyung Lee, PDG du Lloyd Certification Institute Korea, Mark Seo, directeur du programme MSC Corée et PDG de Pulmuone Partners.

 Le goémon ou le varech est une variété d’algue très populaire, vendu sous la forme de feuilles séchées et qui est très consommé à travers le monde sous forme de snack ou utilisé dans les sushis. Il fait référence à un type d’algue rouge du genre Pyropia et est également connu sous le nom de Gim en Corée. 

La ferme Haedam produit les espèces Pyropia yezoensis et Pyropia tenera, qui sont cultivées sur des radeaux flottants en mer. L’algue est semée à l’automne et pousse si vite qu’elle peut être cultivée plusieurs fois pendant les mois d’hiver. La période de croissance est d’environ 50 jours, considérée idéale pour produire l’algue avec sa couleur et sa saveur distinctes, à leur apogée.

La certification est l’aboutissement d’un processus de recherche et de développement sur une période de quatorze ans. La société Pulmuone a développé ses propres variétés d’algues qui sont optimisées pour les conditions de croissance au niveau local. Les variétés sont connues sous le nom de Pulmunoeul et Pulmuhaesim.

Patricia Blanchi, gestionnaire du compte ’algues’ pour l’ASC et le MSC, a déclaré : « Nous sommes ravis de cette autre importante étape sur les algues, qui devrait bientôt permettre à davantage de consommateurs de bénéficier des avantages des algues tout en récompensant les producteurs responsables. 

« Les algues ont de nombreux avantages environnementaux, ce qui explique en partie leur popularité croissante. Mais si le système de production n’est pas fait de manière responsable, cela peut entraîner des conséquences environnementales et sociales inattendues ; c’est la raison pour laquelle il est très important que des entreprises comme Haedam s’engagent à appliquer les critères les plus strictes pour une production responsable et durable. »

La production d’algues augmente dans le monde au fur et à mesure que leurs bienfaits pour la santé et l’environnement sont révélés et reconnus. Elles ont également d’autres utilisations au-delà de l’alimentation, comme l’ont démontré d’autres fermes récemment certifiées ASC-MSC qui recourent à ces produits pour en faire des carburants et des aliments pour le poisson d’élevage, en remplacement de la farine de poisson. 

En raison de la croissance rapide de la production mondiale d’algues et de son importance économique croissante, le secteur est confronté à plusieurs des mêmes défis environnementaux et sociaux rencontrés par les exploitations agricoles et les pêcheries. Cela peut inclure des effets sur la qualité de l’eau ou de l’écosystème si une espèce est cultivée au-dessus du niveau que son écosystème peut supporter, connu sous le nom de capacité de charge écologique. La ferme de Haedam est située dans la mer Jaune dans une zone riche en biodiversité. Outre d’autres espèces d’algues, notamment le varech brun et les algues bleues-vertes, les eaux abritent des céphalopodes, des crustacés, des coquillages et des palourdes. Sur la côte ouest de la Corée se trouve également une vaste zone de vasières contenant de riches sédiments qui soutiennent des formes de vie variées. Dans le cadre du processus de certification, les auditeurs tiers doivent s’assurer que la biodiversité locale telle que celle-ci, ne soit pas affectée défavorablement par la production. 

Le référentiel ASC-MSC sur les algues inclut également des exigences sociales et toutes les fermes d’algues certifiées ASC-MSC doivent s’assurer que les travailleurs soient traités et rémunérés de façon équitable et qu’ils disposent d’un environnement de travail et de vie sûr et sain. Enfin, les activités de récolte et d’élevage se déroulent de manière à minimiser les impacts négatifs sur le voisinage, respectent les droits et les cultures et profitent aux communautés. 

 

Publié le
mercredi, 18 août 2021
×
×
Confidental Infomation