L’ASC est une ONG dont l’objectif est de rendre l’aquaculture plus responsable, mais elle est surtout composée de femmes et d’hommes, tous passionnés par les océans et la protection de ses ressources. Aujourd’hui, nous vous proposons d’en savoir un peu plus sur l’une de ces personnes : Camille Civel, directrice France et Belgique à l’ASC et invitée du podcast Iemanja sur les femmes et la mer.

“Les océans et la biodiversité marine ne sont pas identifiés tout de suite quand on pense à l’environnement, alors que ça devrait être la priorité.”
– Camille Civel

Camille Cherques, créatrice du podcast et directrice des programmes pour Women in Seafood la décrit avec ces mots: “Camille Civel est une femme passionnée par le milieu aquatique, l’aquaculture et les poissons. Ingénieure agronome spécialisée en produits de la mer, elle aime sa filière et souhaite la rendre plus durable et responsable chaque jour. Ce sont à travers ses expériences qu’on découvre l’envers du décor quand on est une femme dans un milieu d’hommes.”

Découvrez son parcours et son engagement dans ce podcast qui mêle question du genre et question environnementale, et présente rapidement la réponse de l’ASC face à l’effondrement de la biodiversité marine et à l’urgence climatique.

Ecouter le podcast

Ingénieure agronome, elle rejoint l’ASC en avril 2018, après une première expérience en tant qu’Ingénieure Qualité dans la filière des produits de la mer. Elle est alors la première personne à l’ASC pour le marché français. Elle est chargée de la relation avec les partenaires, à la fois les producteurs certifiés ASC et les vendeurs de produits labellisés (marques, distributeurs, restaurateurs, poissonniers…). 

Dans ce pays d’amateurs de fruits de mer et de poissons (34 kg par personne par an en moyenne) et alors que la question de la durabilité des produits devient de plus en plus importante, l’ASC est en pleine croissance. Entre 2019 et 2020, le volume de produits labellisés est multiplié par deux.

“Il y a plusieurs façons d’élever du saumon et de la crevette de manière respectueuse de l’environnement. L’ASC ne prétend pas que l’aquaculture n’a pas d’impact, mais il y a plein de leviers pour minimiser cet impact.”
– Camille Civel

Pour mener de front les relations avec les partenaires et les actions de sensibilisation, notamment à l’occasion de la Semaine de la Pêche et de l’Aquaculture Responsables, Camille s’entoure rapidement d’une petite équipe locale.

Aujourd’hui directrice France et Belgique, elle envoie un message à toutes les femmes passionnées par les océans et intéressées par cette filière largement dominée par les hommes : non seulement c’est la plus belle filière (en toute objectivité !), mais les femmes y ont aussi toute leur place !

“C’est toujours par le levier de la connaissance et de la maîtrise du sujet qu’on arrive à s’affranchir de la question du genre.”
– Camille Civel

Cette photo aux couleurs de l’ASC a été prise par Duncan Leadbitter, directeur Australie et Nouvelle-Zélande à l’ASC, lors d’une plongée dans les eaux australiennes.

 

Publié le
jeudi, 04 novembre 2021
×
×
Confidental Infomation