Les exploitations aquacoles certifiées ASC s’engagent à démontrer qu’elles opèrent selon les meilleures pratiques de la filière pour favoriser la préservation de l’environnement, de la biodiversité et des ressources en eau, ainsi qu’assurer de bonnes conditions de travail aux salariés.

La certification d’exploitation aquacole selon les référentiels de l’ASC est réalisée de manière volontaire, indépendante et transparente. Le processus reflète nos valeurs d’ouverture, d’inclusion et de transparence.

L’ASC définit les critères d’évaluation inclus dans ses référentiels ainsi que leur audit efficace. En revanche, nous n’évaluons pas les exploitations aquacoles et ne délivrons pas nous-même les certificats afin de maintenir l’indépendance de l’ONG. L’évaluation des critères de certification en elle-même est réalisée par des organismes de certification indépendants.

Lorsqu’une ferme aquacole formule le souhait d’être certifiée, ces organismes de certification vont pouvoir examiner si les exploitations et les entreprises intervenant dans la chaîne d’approvisionnement sont conformes à nos référentiels. 

Qui peut procéder à l’évaluation des référentiels de l’ASC?

Les auditeurs et les organismes de certification qui les emploient doivent être qualifiés avant de pouvoir offrir des services de certification. Les auditeurs eux-mêmes doivent répondre aux critères exigés par l’ASC, puis ils doivent mener l’évaluation des exploitations en suivant des conditions énoncées dans l’un des référentiels de l’ASC (ASC Farm Certification and Accreditation Requirements). Les auditeurs sont également tenus de participer à une formation spécifique relative au référentiel de l’ASC et, en particulier, de passer avec succès un examen obligatoire destiné à vérifier leur compréhension de celui-ci.

Les organismes de certification (CAB = Conformity Assessment Bodies) qui emploient des auditeurs sont indépendants de l’ASC. Les CAB doivent démontrer à une autre société indépendante, en l’occurrence l’Organisme d’accréditation ASI (Assurance Services International), qu’ils ont les compétences et les pratiques professionnelles requises pour procéder aux évaluations en rapport avec nos normes en réalisant un audit-pilote.

Après leur accréditation, les CAB font l’objet d’un suivi par l’ASI pour garantir que leurs activités de délivrance de certifications restent conformes aux exigences de l’ASC. 

Comment les exploitations obtiennent-elles leurs certifications?

Le certificat attestant de la conformité de l’exploitation aquacole aux critères de l’ASC est délivré par l’organisme de certification et est valable trois ans. Les fermes font l’objet d’un « audit de surveillance » annuel pour s’assurer que les activités quotidiennes menées par les détenteurs du certificat sont toujours conformes aux critères ASC.

×
×
Confidental Infomation