L’élevage de poissons marins tropicaux comme le mérou, le vivaneau, le pompano, le barramundi et le tambour, a souvent été associé à un certain nombre d’impacts environnementaux. Parmi eux, nous pouvons citer l’utilisation d’ingrédients d’origine marine dans les aliments; l’impact négatif sur la biodiversité; les maladies et les parasites; et la pollution de l’eau et sur des fonds marins. Les producteurs de poissons marins tropicaux certifiés ASC doivent faire face à ces enjeux et minimiser leur impact, collaborer avec les communautés locales, et respecter leurs travailleurs et l’environnement.

Note: Les fermes de poissons marins tropicaux peuvent être auditées sur la base du référentiel ASC depuis le 26 décembre 2019 (date d’entrée en vigueur).

Le référentiel ASC relatif aux poissons marins concerne le mérou (espèces de la famille des Epinephelus, Cromileptus, Plectropomus et Cephalophis), le vivaneau (espèces de la famille de Lutjanus et Ocyurus), le pompano (espèces de la famille de Trachinotus), le barramundi (espèces de la famille des Lates) et le tambour brésilien (espèce du genre Larimichthys). Il est applicable à toutes les régions du monde où ces poissons sont élevés.

Le programme de certification ASC exige que les fermes aquacoles soient évaluées de façon indépendante et tous les rapports d’audit sont accessibles au public sur le site internet de l’ASC. Tous ces éléments font des poissons marins tropicaux certifiés ASC un choix responsable, qui aide à soutenir les communautés locales et à contribuer à la préservation de l’environnement. Les points suivants sont notamment couverts par les critères de la certification : 

  • Biodiversité

Les fermes de poissons tropicaux certifiées ASC réduisent leur impact sur l’écosystème local de plusieurs façons. Notamment, elles élaborent et mettent en œuvre une étude d’impact axée sur la biodiversité, qui assure entre autres que les fermes ne sont pas situées sur des habitats sensibles. Les fermes certifiées ne sont pas autorisées à s’établir dans les écosystèmes des mangroves et les fermes construites dans les mangroves avant mai 1999 (Convention de Ramsar sur la protection des zones humides) sont tenues de restaurer partiellement les forêts de mangroves perdues. Les producteurs doivent minimiser les évasions de poissons. Tout incident ayant des conséquences mortelles sur la faune doit être rendu public et signalé à l’ASC.

  • Alimentation

Dans le cadre de la certification ASC, les fermes de poissons marins tropicaux respectent des limites strictes afin de diminuer l’utilisation des poissons sauvages comme ingrédient pour l’alimentation. De plus, les fermes aquacoles doivent assurer une traçabilité complète de l’origine des ingrédients jusqu’à une source gérée de façon responsable, de préférence certifiée. Cette traçabilité est imposée tant pour les poissons sauvages que pour les ingrédients non marins, y compris le soja et l’huile de palme.

  • Pollution

Les fermes de poissons marins tropicaux certifiées ASC mesurent divers paramètres relatifs à la qualité de l’eau (phosphore, niveaux d’oxygène, etc.) à intervalles réguliers, et s’assurent de rester dans les limites fixées. Le rejet potentiel de cuivre dans l’eau est réduit au minimum et surveillé.

  • Maladies

Les fermes de poissons marins tropicaux certifiées ASC sont soumises à des règles rigoureuses afin de réduire l’apparition d’épidémies.  Un plan de gestion de la santé des est développé sous le contrôle d’un vétérinaire, et mis en œuvre dans la ferme. Y sont détaillées les différentes étapes de la gestion de la biosécurité. L’utilisation préventive de médicaments, avant qu’une maladie ne soit diagnostiquée, est strictement interdite. Les producteurs gèrent les fermes de façon à avoir un taux de survie élevé. Un plan de réduction de la mortalité propre à la ferme est mis en place, avec des objectifs annuels définis. 

  • Aspects sociaux

La certification ASC impose des exigences strictes basées sur les principes fondamentaux de l’Organisation Internationale du Travail (OIT). Ceux-ci incluent l’interdiction du travail des enfants et de toute forme de travail forcé. Toutes les fermes aquacoles certifiés ASC offrent un environnement de travail sûr et équitable, où les employés reçoivent un salaire décent et ont des horaires de travail réglementées. Les producteurs s’engagent également auprès des communautés locales. Ils mettent en place un système de plainte pour les acteurs communautaires, et sont transparents sur les potentiels risques de liés à la santé, la sécurité ou l’accès aux ressources. 

×
×
Confidental Infomation