La salmoniculture a été associée à une série de répercussions environnementales, parmi lesquelles l’évasion des poissons, des impacts négatifs sur le saumon sauvage, les oiseaux et les mammifères marins, l’utilisation de poisson sauvage dans le nourrissage des saumons, l’introduction de maladies et de parasites, l’utilisation d’antibiotiques et l’impact de la pollution sur la qualité de l’eau et les fonds marins.

Voici pourquoi le saumon certifié ASC constitue un choix responsable, et vous permet de protéger le milieu naturel et d’apporter votre aide aux communautés locales:

  • Biodiversité

Les fermes salmonicoles certifiées ASC limitent de différentes façons leurs impacts sur l’écosystème local: elles élaborent et mettent en œuvre une procédure d’évaluation des impacts afin de protéger les oiseaux, les mammifères marins et les habitats sensibles, protègent la qualité écologique des fonds marins, en veillant à ne pas s’implanter dans des zones à haute valeur de conservation (High Conservation Value Areas, HCVA) et réduisent l’évasion des poissons au plus strict minimum. Tous les incidents aux conséquences mortelles pour la faune doivent être rendus publics.

  • Alimentation

Selon la certification ASC, les fermes salmonicoles doivent réduire l’utilisation de poisson sauvage lors du nourrissage, dans le respect de limites strictes. De plus, le référentiel exige qu’elles garantissent une traçabilité parfaite de façon à pouvoir remonter à une source gérée de façon responsable et de préférence certifiée, tant pour le poisson sauvage que pour le soja.

  • Pollution

Les fermes salmonicoles certifiées ASC sont tenues de mesurer, à intervalles réguliers, divers paramètres relatifs à la qualité de l’eau (niveaux d’oxygène, de phosphore, etc.) et de rester dans les limites fixées. L’aquaculture responsable ne peut avoir lieu que dans des plans d’eau classés comme étant de « bonne » ou « très bonne » qualité (conformément à la Directive-cadre sur l’eau de l’UE par exemple). Les émissions de cuivre dans l’eau doivent être limitées et surveillées.

  • Maladies

Les fermes salmonicoles certifiées ASC doivent se soumettre à des exigences rigoureuses afin de réduire l’apparition d’épidémies. Ce faisant, elles doivent également coopérer avec d’autres aquaculteurs travaillant dans la même zone. Un plan de gestion de la santé des poissons détaillant les étapes requises pour la gestion de la biodiversité doit être développé sous le contrôle d’un vétérinaire et mis en œuvre dans la ferme. De plus, les fermes doivent veiller à ce que les niveaux de parasites restent faibles (en particulier les poux de mer) et ne peuvent utiliser certains médicaments qu’en respectant des conditions très strictes. Il est interdit d’utiliser des médicaments avant qu’une maladie ne soit diagnostiquée (prophylaxie). Les aquaculteurs doivent gérer les fermes de façon à préserver un taux de survie élevé des saumons. Les cas d’augmentation inexpliquée de la mortalité, ainsi que les taux d’infestation par les poux de mer doivent être rendus publics.

  • Aspects sociaux

La certification de l’ASC impose des règles strictes basées sur les principes fondamentaux de l’Organisation internationale du Travail (OIT), lesquels interdisent le recours au travail des enfants ou à toute forme de travail forcé. Toutes les fermes certifiées par l’ASC constituent des environnements de travail surs et équitables où les employés perçoivent un salaire décent et bénéficient d’une règlementation du temps de travail. Les aquaculteurs doivent également consulter les communautés (autochtones), les informer au sujet des risques pour la santé et leur donner accès aux ressources vitales.

Des exigences semblables s’appliquent aux fournisseurs de jeunes saumons qui alimentent les fermes salmonicoles certifiées ASC.

×
×
Confidental Infomation