La plupart des sérioles et cobias que nous consommons sont issus de l’aquaculture. Cependant, l’élevage de sériole et de cobia peut générer un certain nombre d’impacts environnementaux, tels que les impacts de l’utilisation de poisson sauvage pour nourrir les poissons d’élevage.

Les producteurs de sériole et cobia certifiés ASC s’engagent pour améliorer les pratiques de leur industrie. Ils ou elles collaborent avec leur communauté locale et respectent leurs travailleurs ainsi que l’environnement. 

  • Biodiversité 

Les fermes de sériole et de cobia certifiées ASC minimisent leurs impacts sur l’écosystème voisin de diverses manières. Par exemple, elles élaborent et mettent en œuvre une étude d’impact environnemental axée sur la biodiversité (B-EIA). Elles veillent aussi à ce que les fermes ne soient pas situées dans des zones à forte valeur de conservation (HVC). D’autre part, l’utilisation de dispositifs de dissuasion acoustique (DDA) pour les prédateurs est interdite, car il a été prouvé que cela avait des effets néfastes sur la biodiversité. Enfin, les évasions de poissons doivent être déclarées et réduites au minimum. Un plan de gestion solide est présenté et mis en œuvre pour s’en assurer. 

  • Alimentation 

La certification ASC exige que les producteurs minimisent l’utilisation de poisson sauvage comme ingrédient dans les aliments. De plus, le référentiel impose une traçabilité complète de ces aliments vers une source gérée de façon responsable, de préférence certifiée, pour les poissons sauvages et le soja. Consultez notre page sur l’Alimentation durable des poissons d’élevage pour en savoir plus.

  • Pollution 

Les fermes de sériole et cobia certifiées ASC sont tenues de mesurer, à intervalles réguliers, divers paramètres relatifs à la qualité de l’eau (azote, phosphore, niveaux d’oxygène, etc.) et de rester dans les limites fixées.

  • Maladies 

Les fermes de sériole et cobia certifiées ASC respectent des exigences rigoureuses afin de minimiser l’apparition d’épidémies. Un plan de gestion de la santé des poissons est élaboré sous la supervision d’un vétérinaire, et mis en œuvre dans la ferme. Il détaille les différentes étapes de la gestion de la biosécurité. L’utilisation préventive de médicaments, avant qu’une maladie ne soit diagnostiquée, est strictement interdite. 

  • Aspects sociaux 

Le programme de certification ASC impose des exigences strictes basées sur les principes fondamentaux de l’Organisation Internationale du Travail (OIT).  Il s’agit notamment de l’interdiction du travail des enfants ou toute forme de travail forcé. Toutes les exploitations aquacoles certifiées ASC offrent un environnement de travail sûr et équitable où les employés et employées ont un salaire décent et des heures de travail réglementaire.

×
×
Confidental Infomation