Un certain nombre de problèmes sont associés aux élevages de tilapias mal gérés. Le tilapia présente des capacités d’adaptation remarquables et peut causer des problèmes lorsque sa dispersion dans l’environnement naturel n’est pas soigneusement contrôlée et limitée. De plus, des problèmes de pollution surviennent quand la qualité de l’eau n’est pas gérée correctement, ce qui accroît également le risque de maladies.

Ces problèmes sont minimisés par la certification ASC :

  • Biodiversité

Les élevages de tilapias certifiés ASC minimisent leurs impacts sur les écosystèmes locaux de plusieurs manières, notamment en développant et en mettant en œuvre une évaluation d’impact environnemental. Ils mesurent et contrôlent l’impact des fermes sur les bassins versants et doivent vérifier qu’aucun incident létal impliquant des espèces menacées n’a été provoqué par une mauvaise gestion de la ferme. Les échappées de poissons doivent être mesurées, rendues publiques et limitées au maximum. Des dispositifs de piégeage doivent être mis en place de manière à capturer les poissons qui se sont échappés. Les élevages ne peuvent être implantés sur des sites impliquant la conversion de zones humides, tels que la déforestation de mangrove en vertu de la Convention de Ramsar de 1999.

  • Alimentation

Les tilapias sont carnivores et leur aliment inclut donc des farines et huiles de poisson provenant de poisson sauvage. La certification ASC impose des limitations strictes de cette utilisation de poisson sauvage. De plus, ces ingrédients doivent être traçables jusqu’à la pêcherie d’origine et celle-ci doit être gérée durablement.

  • Pollution

Les élevages de tilapias certifiés ASC sont tenus de mesurer divers paramètres de l’eau (niveaux d’azote, de phosphore, d’oxygène, etc.) à intervalles réguliers et de les maintenir dans des limites prédéfinies. Les élevages ne doivent pas nuire à la qualité de l’eau dans leur zone d’activité.

  • Maladies

Les élevages de tilapias certifiés ASC doivent répondre à des exigences destinées à réduire l’apparition d’épidémies. Un plan de gestion de la santé du poisson doit être développé sous la supervision d’un vétérinaire. Ce plan détaille les procédures pour la gestion de la biosécurité. En outre, l’usage de médicaments avant qu’une maladie ne soit diagnostiquée (usage prophylactique) est interdit. Les producteurs ne peuvent utiliser que les médicaments approuvés et tous les traitements doivent être signalés. La mortalité doit être contrôlée rigoureusement.

  • Aspects sociaux

La certification ASC impose des exigences strictes basées sur les principes fondamentaux de l’Organisation internationale du Travail (OIT). Ceux-ci incluent l’interdiction du travail des enfants et de toute forme de travail forcé. Tous les élevages certifiés ASC offrent un environnement de travail sûr et équitable où les employés reçoivent un salaire décent et ont des horaires de travail réglementaires. De plus, les producteurs certifiés doivent prendre contact avec les communautés locales pour résoudre les conflits et traiter les plaintes. Les communautés locales doivent avoir accès aux terres, à l’eau douce et aux zones de pêche.

×
×
Confidental Infomation